GoodbyeMoneyMoney !

Salut ! Depuis que je me suis inscrite sur SP, j’ai la chance de lire tout plein de livres ! D’un côté, je reçois un livre gratuitement que ce soit en Ebook ou en format papier. Je peux donc le lire et « exercer » ma passion qu’est la lecture. D’un autre côté, je suis chargée de rendre une critique dessus ce qui aide les auteurs, parfois autoédités, à avoir plus de visibilité. Quel bonheur, j’aime vraiment partager avec vous ce que je lis et vous dire ce que j’en pense !

Aujourd’hui, nous allons donc parler de GoodbyeMoneyMoney.

Auteur : Thibaut Blondel
Nombre de pages : 208
Édition : Auto-édition

Résumé :

EST-IL POSSIBLE DE VOLER TOUT L’ARGENT AU MONDE EN SEULEMENT CINQ JOURS SANS INFORMATIQUE NI LA MOINDRE ARME ?

Après « Maelström Exotique » et « Royal au Bar », Thibaut BLONDEL revient cette fois avec un polar inspiré de faits réels.

Une somme dérobée plus importante que dans La Casa De Papel.
Un stratagème plus élégant et ingénieux que dans Thomas Crown ou Inside Man.
Un message plus subversif que dans Fight Club.
Et à la tête de cette enquête hors norme, un détective privé hard-boiled aux faux airs du Dude dans The Big Lebowski.

À la croisée du roman pulp de gare et de celui d’intrigue, Goodbye Money Money nous plonge dans une magistrale partie d’échecs grandeur nature au final éblouissant.

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie encore Thibaut !

Maintenant, parlons de son roman !

Je vais être franche, c’est la référence à La Casa de Papel qui m’a donné envie de lire ce livre. Beaucoup savent que c’est une de mes séries préférées.

Au début du livre, on est plongé dans la description du protagoniste. On en apprend sur son mode de vie, ses habitudes et un peu de sa famille.

Quand ça devient intéressant, c’est bien entendu le moment où l’on plonge dans l’histoire. Le moment où Frank -ancien détective- a une mission à accomplir.

C’est effectivement là où tout a commencé et que j’ai vraiment eu du mal à décrocher. Chaque page nous apporte des informations essentielles pour la suite et l’écriture est très fluide.

Les personnages :

Ray Gala ♥♥♥ Certes, ce n’est pas le personnage principal mais il reste mon préféré. Ses idées sont très bien développées dans le roman, on sent qu’il veut accomplir quelque chose, il est cultivé et a une façon de voir les choses que j’apprécie énormément.

Franck Wings. Le personnage principal, un ancien détective, divorcé, vivant seul. Je pensais tomber dans un cliché, le « protagoniste dépressif séparé de sa fille d’amour » mais finalement, Thibaut a bien géré. Sa fille lui manque et on a souvent des passages où Franck écoute les covers ou chansons de sa fille, il en parle de temps en temps mais on a pas l’impression que Franck est dépressif et ça, c’est cool. On sent que Franck a vraiment été détective et j’avoue qu’au début, j’ai eu peur que l’auteur ait oublié ce détail (Franck n’avait pas d’habitudes de détective et cela m’a un peu perturbé mais heureusement, ça n’a pas duré longtemps).

Dans cette histoire on retrouve :

La vie complète de Franck ! L’auteur nous fait vraiment vivre avec le personnage durant 200 pages. On sait quand est-ce qu’il achète ses plats, ce qu’il mange… tout ! On retrouve bien la vie de Franck qui nous est présentée au début, soit,  » seul, ayant des piles de factures impayées et aimant l’alcool ».

Des touches d’humour ! Franck a une façon amusante de voir les choses bien que souvent, il y a un fond derrière, une morale. Je pense notamment à la partie concernant les écrans et le fait que nous sommes toujours derrière (vous actuellement qui lisez cet article par exemple).

On ne retrouve pas :

D’ellipses ! On en a trèèèès peu ! Mis à part lorsqu’on commence la lecture d’un nouveau chapitre, nous n’avons presque pas d’ellipse. Cela rejoint mon point numéro un « La vie complète de Franck ».

En bref,

Je vous recommande ce roman si vous aimez l’action et que vous êtes prêts à accompagner Franck Wings dans son enquête. Je vous le recommande également si vous aimez vous poser des vraies questions. Ce roman saura vous tenir en haleine durant plus de 200 pages.

En attendant je vous remercie d’avoir lu cette première chronique « complète », si vous avez des critiques à me faire parvenir je suis preneuse. Désolé d’avance pour les fautes. On se revoit bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s